Accueil Date de création : 22/11/09 Dernière mise à jour : 30/10/14 18:11 / 972 articles publiés

Ma Rochelle  (voyage) posté le mardi 18 mai 2010 15:09

Blog de artobaz :Artistiquement vôtre,, Ma Rochelle

  

 Ma Rochelle en images,

le superbestof de notre petit tour au bout du monde (Australasie - été 2010),

d'autres albums photos de nos séjours à l'étranger (Chypre, Crète, Espagne, Italie, Maroc, Portugal)

sur mon blog de voyage :

http://artobaz.uniterre.com

 

 

lien permanent

Il était une fois une bande de meufs...  (movie) posté le jeudi 30 octobre 2014 17:32

Bande de filles

film écrit et réalisé par Céline Sciamma

France 2014, 1h52

avec Karidja Touré, Assa Sylla, Lindsay Karamoh, Mariétou Touré, Idrissa Diabaté

B.O. électrisante composée par Para One

 

avis personnel : Ma scène préférée en images. Pas envie d'en parler. Mais allez le voir ce film, même s'il est un peu long. Rien que pour la bande-son ! Je ne suis pas spécialement fan de Rihanna, mais cette scène est mythique - ou en passe de le devenir...!...

lien permanent

Queue de poisson  (book) posté le lundi 27 octobre 2014 19:11

Blog de artobaz : Artistiquement vôtre,, Queue de poisson

Antépénultième lecture, un roman acquis par mon mari :

Queue de poisson

Carl Hiaasen*

éditions Denoël, 10/18, 2006

 

* à propos de l'auteur :

Carl Hiassen est né en Floride, où il vit toujours. Journaliste au Miami Herald, il est l'auteur de nombreux romans, dont la plupart sont des best-sellers aux Etats-Unis - L'Arme du crocodile, Strip-tease, De l'orage dans l'air -, et dans lesquels il se fait le défenseur d'une Floride anéantie par un tourisme excessif. Maître incontesté du polar déjanté, il est publié dans une dizaine de pays. Son [dernier] roman, Croco-deal, a paru aux éditions Denoël en 2008.

 

4ème de couverture :

Il avait tout prévu : la croisière en paquebot, la promenade nocturne sur le pont et le moment où il la balancerait par-dessus bord au milieu de l'Atlantique. Encore mieux qu'un divorce. Mais ce que Chaz n'avait pas imaginé, tout docteur en biologie (et surtout ès magouilles) fût-il, c'est que Joey puisse survivre à tout ça. Et voilà que son "épouse regrettée" est repêchée par un ex-flic reconverti en Robinson, à quelques miles des côtes de Floride. Elle pourrait le dénoncer. Mais ce ne serait pas drôle. Au point où elle en est, autant jouer les fantômes et lui pourrir la vie à petit feu. Du faux écolo véreux et de la riche héritière trahie, on verra bien qui est le plus sournois.

 

avis personnel :

Brigitte Hernandez, Le Point : "Hiaasen excelle dans un genre qui fait cruellement défaut : le thriller qui déchire les zygomatiques..."

Moi : "Palpitant ! Drôle et vulgaire à souhait ce polar déjanté ! On est tenus par ce bouquin, qui devrait être adapté au cinéma d'urgence !"

 

lien permanent

Intouchables bis ou la salsa du démon...  (movie) posté le vendredi 24 octobre 2014 11:39

Selon moi, il faut y aller : c'est un film à défendre. Très émouvant. Drôle aussi. Une vraie comédie dramatique, quoi !

Film vu hier au Mégarama, tandis que Yanis et Oscar voyaient Le Labyrinthe - ils ont bien aimé aussi.

lien permanent

La clé de Sarah  (book) posté le vendredi 24 octobre 2014 11:18

Blog de artobaz : Artistiquement vôtre,, La clé de Sarah

Une de mes dernières lectures :

Elle s'appelait Sarah

Tatiana de Rosnay*

éditions Héloïse d'Ormesson, Le livre de poche, 2006

 

* à propos de l'auteur :

Née en 1961, Tatiana de Rosnay est franco-anglaise. Elle est l'auteur de onze romans, dont Elle s'appelait Sarah, best-seller international vendu à plus de 5,5 millions d'exemplaires dans le monde et adapté au cinéma en 2010 par Gilles Paquet-Brenner. [...]

4ème de couverture :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.

Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et changer sa vie à jamais.

Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans une vingtaine de pays.

avis personnel :

Rien à ajouter. J'ai beaucoup aimé.

 

 

lien permanent
|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à artobaz

Vous devez être connecté pour ajouter artobaz à vos amis

 
Créer un blog